Maintenance préventive améliore l'efficacité chez BRITA

BRITA GmbH à Taunusstein, en Allemagne, optimise l'efficacité du séchage des filtres d’eau grâce à un partenariat de maintenance préventive réussi avec le spécialiste de la technologie de traitement des poudres Hosokawa Micron B.V. aux Pays-Bas. Depuis six ans, les spécialistes de Hosokawa travaillent en étroite collaboration avec l'équipe technique de BRITA pour planifier soigneusement le projet d'entretien annuel. Ainsi, le temps d'arrêt net du sécheur sous vide Hosokawa chez BRITA a été réduit à seulement huit jours par an.

BRITA, un des principaux fabricants internationaux de systèmes de filtration d'eau et de cartouches pour les marchés grand public et commerciaux, a installé un sécheur sous vide Hosokawa il y a environ dix ans. Le sécheur est utilisé pour traiter les minéraux des filtres d’eau qui sont retournés à BRITA pour être recyclés. « Le processus de nettoyage et de séchage implique l'utilisation de produits chimiques agressifs qui accélèrent l'usure des pièces remplaçables, en particulier dans le système d'entraînement du sécheur, » explique Rudi Aalders, ingénieur commercial SAV chez Hosokawa. « Il est donc essentiel que toutes ces pièces soient contrôlées chaque année et remplacées si nécessaire pour éviter que la machine ne connaisse de graves problèmes. »

Rudi Aalders

Minimiser les temps d'arrêt

Ce processus de révision doit être réalisé aussi rapidement que possible afin de minimiser le temps d'arrêt pour BRITA. En effet, l'entreprise produit 1.600.000 litres par an. C'est pourquoi, depuis six ans, Hosokawa travaille en étroite collaboration avec Thomas Krieger, responsable du département de maintenance chez BRITA, afin de garantir que le programme annuel de maintenance préventive fonctionne parfaitement. La planification de la révision - qui a généralement lieu en juin ou juillet - commence environ quatre mois à l'avance. « Cela est dû en partie à la longue attente pour les pièces de rechange; certains composants peuvent avoir un délai de livraison de plus de 12 semaines, » explique Rudi. « Mais c'est aussi pour donner à BRITA suffisamment de temps pour prendre en compte les arrêts de production et pour permettre à Hosokawa d'affecter les ingénieurs nécessaires au projet. »

Maintenance préventive, étape par étape

Le programme de maintenance commence avec deux ingénieurs de Hosokawa qui se rendent à Taunusstein pour aider l'équipe de service BRITA à démonter le sécheur. L'équipe de service BRITA a déjà effectué le travail de préparation nécessaire, comme par exemple la déconnexion du sécheur du système de commande, afin que les ingénieurs puissent se concentrer sur le démontage de l'unité d'entraînement. Le deuxième jour, l'unité d'entraînement est nettoyée et emballée pour être expédiée à Hosokawa. « Chaque année, lors de la révision, nous dressons une liste de tous les composants qui ont été remplacés et/ou qui devront probablement l'être la prochaine fois, » explique Rudi. « En tant que détenteur de l'inventaire, BRITA se charge de commander toutes les pièces nécessaires à temps pour la prochaine révision. » BRITA expédie toutes ces pièces de rechange à Hosokawa dans une caisse en aluminium. L'ensemble de la cargaison, y compris l'unité d'entraînement elle-même, est transporté pendant la nuit à Hosokawa dans une caisse en bois d'environ 2,5 mètres sur 2 et pesant 1.500 kg. Les ingénieurs font le voyage retour séparément.

Examen de 220 pièces en seulement 4 jours

Dès l'arrivée de la cargaison, le matin du troisième jour, l'équipe de trois ou quatre techniciens et les deux ingénieurs revenus d'Allemagne se mettent immédiatement au travail pour démonter et nettoyer les différents composants. « L'unité d'entraînement compte près de 220 composants. Chaque composant est examiné de près dans la cellule d'essai pour vérifier si l'usure est dans les tolérances acceptables, » ajoute-t-il. « S'il y a des signes inattendus d'usure sur des composants qui ne sont pas inclus dans la caisse en aluminium, nous avons une équipe spéciale de réponse rapide Hosokawa (QRT) en attente pour résoudre la situation dans les délais serrés. »

Unité d'entraînement

Le quatrième jour, les travaux commencent par le remontage de l'unité d'entraînement et de tous ses composants, qui ont été soit nettoyés soit remplacés. Le sixième jour, un essai de fonctionnement est effectué, suivi d'une nouvelle peinture blanche de l'extérieur de l'unité d’entrainement . Le 7ème jour, l'unité d'entraînement est emballée et renvoyée à BRITA. Lorsque la machine arrive à Taunusstein le lendemain matin, les deux ingénieurs de Hosokawa sont à nouveau sur place, prêts à remonter la machine. Une fois le test terminé, la production de BRITA peut redémarrer normalement.

Une collaboration sans faille

« L'ensemble du projet est réalisé en seulement huit jours ouvrables, et l'équipement est en fait chez Hosokawa à Doetinchem pour seulement quatre jours, » dit Rudi. « Le fait que tout se déroule si bien est dû à l'excellente collaboration entre nous et BRITA en termes de détail et de commande des pièces de rechange nécessaires, d'organisation du transport et de planification des ingénieurs. Nous sommes en contact régulier. Je parle au téléphone avec Thomas Krieger plusieurs fois par an et j'essaie de lui rendre visite chaque année. Et il sait qu'il peut toujours me contacter pour me demander conseil en cas de problème. »

Plus d'informations

Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités qu'offre Hosokawa Micron pour les partenariats de maintenance?

Contactez Rudi Aalders, ingénieur commercial SAV :

+31 314 373 393
r.aalders@hmbv.hosokawa.com