Sécurité au travail lors du broyage de substances CMR

Savoir-faire tournant autour des systèmes de confinement - Hosokawa Alpine souligne les possibilités

Les exigences de sécurité professionnelle lors de la manipulation de substances dangereuses qui peuvent être regroupées sous le terme CMR (cancérigène mutagène reprotoxique) ont considérablement augmenté au cours des années. Les producteurs doivent prendre des mesures pour s'assurer que le procédé de production est sans émission ou presque. L'équipement de sécurité personnelle pour les opérateurs des installations, tel qu'il est encore utilisé dans de nombreuses entreprises, n'est autorisé que lorsqu'il est impossible de prendre des contre-mesures techniques appropriées. Hosokawa Alpine peut assumer la responsabilité complète de ce processus.

Les types de mesures dépendent de l'OEL maximal autorisé (niveau d'exposition opérateur). Ceci s'applique non seulement au fonctionnement des systèmes eux-mêmes, mais aussi à des intervalles réguliers de nettoyage ou de maintenance. La décision avec laquelle la protection doit être assurée n'est pas toujours simple. Les points névralgiques dans le cas des systèmes de broyage sont toujours les entrées pour l’alimentation et la sortie du produit et éventuellement des procédures intermédiaires de nettoyage ou de maintenance.

Il existe déjà de nombreuses solutions éprouvées sur le marché pour un fonctionnement normal de l’installation. Les systèmes peuvent être conçus et fabriqués de manière à ce qu'ils correspondent à une étanchéité classe 2-3 selon la norme DIN EN ISO 14644-7. Si les valeurs exigées d'OEL se situent entre 10 et 100 μg/m³, les unités d'extraction locales ou les cabines à flux laminaire descendants sont souvent utilisées pour alimenter et décharger les produits. Ils ont l'avantage de pouvoir être intégrés même sur des systèmes existants. Si les quantités des produits sont importantes et que le produit est lourd, il peut être nécessaire d'intégrer des systèmes de manutention ou des systèmes d'accueil entièrement automatiques. Dans le cas de systèmes plus petits ou de substances hautement toxiques, la technologie d'isolation est idéale.

Les fabricants d'isolateurs peuvent être des experts en matière de manipulation, de remplissage, de transfert et d'ensachage des produits. Mais le savoir-faire technologique pour les systèmes de broyage complexes, exige des connaissances avancées sur des paramètres tels que le cheminement gaz/air dans un procédé de broyage, le dosage, la collecte des produits, et surtout la sécurité conforme à la norme ATEX.

Hosokawa Alpine intègre des systèmes dans des unités de confinement pour l'industrie pharmaceutique depuis plus de 20 ans. Par conséquent, l'entreprise possède maintenant le savoir-faire requis sur la façon d'adapter et d'appliquer cette technologie aux systèmes de fabrication de substances dangereuses dans l'industrie chimique.